Des repas de fêtes autrement

Et si, cette année, vous passiez les fêtes autrement ? Au lieu d’une dinde aux marrons, un pique-nique dans la neige. À la place des huîtres et du foie gras, une balade en forêt, du chocolat chaud et une brioche à la cannelle. Et pourquoi pas un repas sans viande ni poisson, plus digeste, moins onéreux et surtout plus sympa pour la planète, histoire de commencer l’année du bon pied ?

Mon conseil pour des fêtes bio qui ne fâchent personne, c’est de casser les codes. Si vous tentez de reproduire le triptyque entrée/plat/dessert, les moins convaincus de vos convives vont vite sentir qu’il leur manque quelque chose… Tandis que si vous délocalisez/déstructurez le tout, il se peut qu’ils apprécient tout simplement le changement. Il se peut.

Changez d’heure : ce n’est plus un dîner, c’est un goûter de minuit. Ce n’est plus un déjeuner, c’est un brunch de Noël. Ça tombe bien, tout le monde aime la brioche.

Changez de lieu : dehors ? C’est souvent possible en décembre ! Pourquoi pas une cabane perdue dans la montagne ou une nappe face à la mer ?

Changez de matières premières : remplacez saumon, foie gras et autres fruits de mer par des options végés et vegan : foie gras végétal, gravlax de carotte (ou “faux-mon fumé”), tarama aux algues et paprika, fromage vegan, rôti de seitan en croûte, légumes racines laqués au sirop d’érable et aux épices…

Réinventez. Amusez-vous !
Joyeuses fêtes !