Zoom sur le maté « Aromandise »

Initialement publié en janvier 2022

Plante exceptionnelle pour sa teneur en phytonutriments et minéraux, le maté est originaire d’Amérique du Sud. C’est une plante très étudiée, aux effets scientifiquement démontrés.

L’action principale du maté est stimulante. Elle est liée à sa teneur en caféine, théobromine et théophiline. La théobromine a un effet diurétique mais aussi vasodilatateur et cardiostimulant, intéressant pour les sportifs. La caféine est stimulante physiquement, et agit ici de manière moins expéditive que celle du café. Enfin, la théophiline stimule le cerveau. Pour toutes ces raisons, on prend plutôt le maté durant la matinée.

Le maté possède également un effet antioxydant puissant, supérieur à celui du thé vert. L’acide chlorogénique qu’il contient protège le foie. Combiné à un effet anti-inflammatoire et à l’action des tanins, il contribue à réduire le cholestérol global. Il a également un effet digestif et amaigrissant, et participe à réguler la glycémie.

Le maté que nous vous proposons est issu d’une variété sauvage récoltée tous les deux ans par des coopératives du sud du Brésil, menacées par la production de soja. L’activité autour du maté nécessite beaucoup de main d’œuvre. Les familles productrices prennent grand soin des feuilles de maté sauvage, qu’elles travaillent à la vapeur plutôt qu’à la flamme. Ce grand soin apporté à la récolte comme à la transformation en fait un maté d’exception.

 

J’en fais quoi ?

En infusion
Très adapté à nos habitudes, ce mode de préparation consiste à faire infuser 2 c. à café bombées de maté dans 200 ml d’eau pas tout à fait bouillante. On laisse 7 minutes, on filtre et on boit.

En calebasse
Plus fidèle à la tradition de consommation sud-américaine du maté, l’usage de la calebasse (une courge vidée et culottée) et de sa bombilla (paille en fer munie d’un filtre), disponibles chez Satoriz, fait passer le rituel maté dans une autre dimension. Deux possibilités :
– La pause maté conviviale consiste à préparer le maté dans la calebasse et à faire tourner cette dernière entre collègues (ou chacun la sienne quand la situation l’exige !).
– La pause maté peut aussi se pratiquer en solo ! Elle permet d’ailleurs de profiter au mieux des bienfaits du maté. On remplit la calebasse de maté aux 2/3, on verse un peu d’eau fraîche et on complète avec de l’eau chaude. Au fur et à mesure de la matinée, on ajoute de l’eau bien chaude, on laisse infuser 2 minutes et on boit.
Le goût du maté va évoluer et cette consommation dans la durée permet de profiter de tous les bienfaits de ce dernier.

Chaud ou froid
Le maté peut aussi se consommer froid, en ajoutant pourquoi pas de la menthe, de la citronnelle, du guarana… Il est possible d’ajouter du lait pour faire un maté con leche !