Zoom sur le Kéfir Gaborit

Initialement publié en mai 2018

Très ancienne spécialité causasienne, le kéfir est un lait fermenté légèrement pétillant, riche en enzymes et en probiotiques, excellent pour la flore intestinale… entre autres pouvoirs magiques !

Cocorico ! La Maison Bernard Gaborit nous propose aujourd’hui un kéfir 100% français préparé avec le lait frais de ses vaches jersiaises. Ce lait est traité selon la logique Gaborit, qu’il convient de rappeler tant elle est rare et respectueuse du produit : les vaches sont nourries sans ensilage et le lait n’est pas homogénéisé ni flash-pasteurisé.

Le choix de la souche de kéfir et la mise au point du produit ont demandé beaucoup de travail ! Après moult essais comparés, c’est un lait à 0% de matière grasse qui a été retenu, car c’est celui qui permettait le meilleur développement des bactéries et des levures ainsi que de leurs arômes.

Le résultat est un kéfir hors normes, ultra doux, léger en bouche, moins pétillant et moins acide que la plupart des kéfirs traditionnels. Le plaisir est présent et même les enfants peuvent profiter en douceur de ses bienfaits !

Le kéfir en petits pots de verre, voilà qui change de la bouteille plastique. Le pot individuel correspond à la dose idéale pour une cure quotidienne. Ce conditionnement permet en outre deux types de dégustations : comme un yaourt à la petite cuillère, ou alors brassé façon yaourt à boire.

 

J’en fais quoi ?

Le kéfir Gaborit est suffisamment doux pour être dégusté nature, sans sucre ajouté. Afin de profiter des bienfaits du kéfir sur la flore intestinale, il importe de le consommer frais, car la cuisson nuit à sa richesse en probiotique.

Toutefois, le kéfir peut également rendre de précieux services en cuisine du fait même de sa richesse en levures et en probiotiques.

Frais

– Cultivons l’art de la simplicité : du kéfir à même le pot, avec un filet de miel et quelques fruits frais ou secs.

– Adoptons des recettes fraîches express : soupe froide (avec petits pois, avocat, concombre), tzatziki (concombre à la menthe), sauce pour une salade de pommes de terre, smoothie (fraise, myrtille, banane)…

Cuit

– Le kéfir est un allié à considérer lorsqu’il s’agit de faire faire de la gonflette à nos recettes. Fermenté donc un brin magique, il va participer tout naturellement à la levée des pâtes à pains, à cake, crêpes ou pancakes, en apportant au passage beaucoup de moelleux et une jolie saveur façon caramel acidulé.

– Testez donc le “gâteau au yaourt” sur la base d’un pot de kéfir, remplacez le lait dans les muffins ou testez l’Irish Soda bread, célèbre pain irlandais dans lequel le kéfir fait office de levure. Magique, on vous assure !

CC