Zoom sur le haricot de la mer « Océane alimentaire »

Initialement publié en janvier 2022

Océane alimentaire est une conserverie artisanale de poisson chère à notre cœur. Fondée en 1992 et installée sur le port de Saint-Guénolé, dans le Finistère Sud, elle achète son poisson frais à des bateaux artisans, à un prix raisonnable, dans le respect du métier de marin et de la saisonnalité.

Les saisons, parlons-en ! Le maquereau est disponible jusqu’en mars, et la sardine ne démarre qu’en mai. Il fallait trouver quelque chose pour occuper les employés durant le mois d’avril, et c’est chose faite avec le haricot de la mer !

C’est le meilleur moment pour récolter cette algue en forme de nouille sur le littoral finistérien. Océane alimentaire dispose d’un droit de récolte dans une zone où l’eau est régulièrement contrôlée. Une grande marée (basse), deux récoltants, une barque… C’est low-tech au possible, et voilà le haricot fraîchement coupé, prêt à être mis en bocal !

Une fois cuit, le haricot de la mer est simplement assaisonné d’un peu de jus de citron et du sel. Très peu calorique, il est riche en vitamines A, C et D, en fer et en fibres. Très tendre, il donne une petite touche iodée à l’assiette et fond dans la bouche. C’est l’algue consensuelle, l’algue pour tous !

 

J’en fais quoi ?

Sorti du bocal

– Le haricot de mer se présente sous la forme de « tagliatelles » brun-vert ». On peut l’apprêter comme le haricot vert, chaud en accompagnement
ou froid en salade par exemple.
– En accompagnement d’un poisson ou d’un plat de céréales, contentez-vous de réchauffer à la poêle le contenu du bocal. Vous pouvez aussi le faire revenir avec des oignons, des tomates et de l’ail.
– En salade, par exemple avec du riz ou des pommes de terre et une bonne vinaigrette, le haricot de la mer apporte une saveur iodée bienvenue.

Cuisiné

– Le haricot de la mer forme un duo d’enfer avec les nouilles et pâtes de forme similaire (spaghetti, tagliatelle). Ajoutez une portion de haricots de la mer à vos pâtes
en toute fin de cuisson, juste pour les réchauffer, puis égouttez et accommodez le tout comme à votre habitude avec du pesto, de la sauce tomate ou bien une sauce asiatique.
– Ajoutez des haricots de la mer dans une purée de pomme de terre, avant ou après l’avoir écrasée.
– Ajoutez-les en fin de cuisson du riz , pourquoi pas avec une touche d’ail et de gingembre fraîchement râpé. Facultatif : un filet d’huile de sésame toasté !