Marie Chioca

mariechiocaNous vous avons présenté Marie Chioca dans le dernier Sat’info, autour des recettes détox. Elle est la nouvelle auteur star des éditions Terre Vivante, où elle publie chaque année au moins trois livres de recettes qui tracent les contours d’une cuisine familiale et bio “à la française”. Marie revisite les classiques à sa façon, plutôt sans beurre et sans lait, attentive à la question de l’indice glycémique. La discrète jeune femme, maman de six enfants, est une vraie autodidacte qui met en scène ses plats comme si elle peignait chaque jour un nouveau tableau. Son blog, créé sur le tard mais rapidement plébiscité par les internautes, résume sa démarche : résolument épicurienne, tempérée par une approche pragmatique de la santé et de l’alimentation.

Ce jour-là, Marie, niçoise d’origine, m’a préparé une “vraie” pissaladière, soulignant que les habitants de Nice peuvent se montrer légèrement susceptibles si on détourne leurs classiques sans en adapter les appellations ! Il n’empêche que la pissaladière de Marie est à la farine d’épeautre, que la pâte est moelleuse et dorée sous son petit lit de fondue d’oignons, et qu’elle nous autorise, en l’absence d’anchois, à la préparer avec du thon. Ouf !

Le style de Marie, c’est, on l’aura deviné, plutôt la cuisine familiale façon grandes tablées que les petites salades pour un-tout-seul. Les classiques revisités, cela donne par exemple un Paris-Brest pas comme les autres, avec une pâte à choux à la purée d’amande et à la farine d’épeautre et une ganache à la purée de noisette et à l’huile de coco, qui aura donné bien du fil à retordre à Marie ; les férus de pâtisserie comprendront !

Loin de l’image cliché de la maman au foyer, Marie Chioca est une travailleuse chevronnée, sans cesse en train de réfléchir à sa prochaine recette, et une bloggeuse appliquée qui répond à tous les messages, toujours plus nombreux, que lui envoient ses lecteurs. Son blog et ses livres sont comme une grande fenêtre ouverte sur un univers gai et coloré, pour notre plus grande joie. Je lui passe la parole…

Son blog : Saines gourmandises

Ingrédients fétiches

• Les huiles d’olive et de coco. Presque toutes mes recettes de cuisine commencent en faisant revenir des oignons dans de l’huile d’olive ! Pour les desserts en revanche, c’est plutôt l’huile de coco. Son goût est extraordinaire et sa teneur en acide laurique la rend nutritionnellement très intéressante.

• La purée de noisette. C’est ma grande favorite pour les desserts (cookies, biscuits, gâteaux au chocolat…). Dernièrement, j’ai craqué pour la purée de noisettes grillées de la marque Damiano.

• La farine d’épeautre. Tellement plus digeste et goûteuse que la farine de blé, elle a de surcroit des propriétés détoxifiantes.

• Les aromates : piment d’Espelette, origan, poivre 5 baies. Une pincée de l’un ou de l’autre permet de booster les saveurs d’un plat.

• Des produits cultes chez Satoriz : la fougasse aux olives de la Boulangerie Savoyarde, meilleure que celle que je trouve à Nice ! Et les produits laitiers Bernard Gaborit : parce que j’en consomme rarement, je choisis les meilleurs.

paris-brestOutils indispensables

Une poêle en tôle d’acier, un très grand wok et toute une collection de cocottes en fonte. J’ai le silicone en horreur à cause de la texture molle qu’il donne aux gâteaux. En pâtisserie, je n’utilise que de la céramique, du fer blanc ou du cuivre.

Une astuce

Cuisiner dans la fonte ! Car cela change vraiment tout : dans un wok ou une grande cocotte en fonte, tel plat sera confit, tendrement caramélisé, alors que dans de l’inox il sera bouilli… ou brûlé ! En tout état de cause, les plats cuits dans la fonte me paraissent toujours meilleurs.

Une recette

Un fondant au chocolat 85% sans beurre ni sucre, avec de la purée de noisette, du sirop d’agave, des œufs, très peu de farine (d’épeautre) et… une pointe de whisky ! Ajouter une toute petite pointe d’alcool dans les desserts fait partie de mes péchés mignons…

Petit dej

De belles tranches d’un pain de mie maison à base de farine d’épeautre, cuit à la vapeur, avec beurre et confiture maison.

Déjeuner

En famille, les potatoes (frites de pommes de terre taillées bien épaisses) cuites au four font l’unanimité ! A midi, pour moi toute seule : une grande salade (niçoise !) et du bon pain.

Dîner

Du chou chinois (un de mes légumes préférés) émincé puis sauté au wok avec de l’huile d’olive, des petits oignons et du blanc de poulet jusqu’à ce que les sucs soient bien caramélisés. Je le sers avec du bon riz basmati complet. Cela ne prend que 10 minutes et c’est délicieux. Je réalise la même recette en été avec du poivron rouge, en automne avec des tranches de potimarron, au printemps avec des pois gourmands !

Un livre

Fêtes bio de Valérie Cupillard. Ce livre m’a émue et c’est celui qui m’a donné envie de plonger dans d’autres livres de cuisine bio.

Un blog

J’aime beaucoup l’ambiance très douce du blog Ma p’tite Campagne.

Les livres écrits par Marie

Mes irrésistibles recettes au chocolat, Je ferais bien une soupe !, Les secrets de la pâtisserie bio, La cuisine des grands classiques, ma version bio !, et beaucoup d’autres parus ou à paraître chez Terre Vivante.

mug-cake2Soucieuse de répondre aux demandes de ses lecteurs, Marie avait publié, quelques jours plus tôt, une méthode particulièrement ingénieuse qui avait retenu toute mon attention. Si vous êtes féru de tendances culinaires, vous avez certainement eu vent de la mode des “mug cakes”, les gâteaux individuels cuits dans des tasses (grands mugs)… au micro-onde. En vraie passionnée de cuisine saine, Marie n’était pas convaincue de l’innocuité du micro-onde dans cette affaire et s’est donc amusée à mettre au point une technique de cuisson sans four d’aucune sorte. Le seul matériel requis est un faitout ou une marmite muni(e) d’un couvercle et suffisamment haut(e) pour pouvoir contenir un ou plusieurs mugs. Il suffit de remplir le faitout d’eau sans dépasser la moitié de la hauteur des tasses pour obtenir des gâteaux dodus et moelleux en moins de vingt minutes chrono ! J’ai testé et approuvé.

Une recette astucieuse et démultipliable à volonté : Mug-cakes façon pain d’épices