Les pâtes Lori

Initialement publié en septembre 2018

Les pâtes, spécialité italienne ? Pour sûr ! C’est même plus précisément une spécialité du sud de l’Italie et principalement des Pouilles, cette région du talon de la botte.

L’un de nos fournisseurs, Lori, en est l’un des meilleurs représentants. Il a une réelle spécificité, celle d’être historiquement fabricant de la semoule qui lui permet d’obtenir ses pâtes, quand les autres l’achètent. Semoulier, une activité peu répandue et peu connue. Il s’agit d’abraser le blé dur afin d’obtenir une mouture à la granulométrie supérieure à celle de la farine. Grand spécialiste, Lori ne produit sa semoule qu’à partir de blé dur local.

Cette semoule est alors travaillée par la Riscossa, une des fabriques de pâtes emblématiques des Pouilles, à Corrato. La Riscossa, une institution aujourd’hui devenue symbole pour les nombreux expatriés qui quittèrent l’Italie du Sud pour la France.

Satoriz vous propose quelques spécialités peu connues ici, mais qui méritent de l’être. Apprenez à les cuisiner, souvent ! Elles vous sont vendues au prix d’un aliment quotidien.

J’en fais quoi ?

Trofie, orrechiette et gnocchi sardi : voilà des pâtes dont la forme nous est peu familière, et qui nécessitent des recettes adaptées.

Les trofie

– Avec leur forme tressée et fuselée, les trofie retiennent bien la sauce. C’est avec un bon pesto alla genovese que les Italiens les préfèrent.
– Une recette traditionnelle de Ligurie ajoute au pesto des pommes de terre et des haricots verts, pour un plat nourrissant et complet. Tous les ajouts de légumes sont encouragés : aubergine, tomate, brocoli, courgette… Faites-les d’abord griller, ou bien utilisez des antipasti en bocal.

Les orecchiette

– Ces petites oreilles restent fermes juste ce qu’il faut et sont encore meilleures mélangées à une garniture conséquente.
– Dans la région des Pouilles, c’est avec du brocoli qu’on les prépare le plus souvent. En ajoutant mozzarella et ail, on a tout bon ! Dans la version milanaise, c’est plutôt de la sauce tomate et de la viande hachée…

Les gnocchi sardi

– On peut cuisiner ces mini gnocchi comme leur version fraîche, avec une bonne sauce et du parmesan râpé.
– En Sardaigne, on les mélange avec une sauce tomate riche et épaisse à laquelle on ajoute de la saucisse. On peut aussi remplacer cette dernière par des sardines ou du hâché veggie. Avec des pignons, c’est encore meilleur !