Les masques à l’argile

Initialement publié en novembre 2004

Universel est bien le terme qui convient au remède qu’est l’argile :

– de par sa capacité à être utilisée par tous, à toute époque, en tout point de la planète ;
– de par l’étendue des maux qu’elle aide à guérir, qu’ils soient digestifs, rhumatologiques, dermatologiques ou autres ;
– de par le fait qu’elle est instinctivement reconnue et utilisée par les animaux autant que par l’homme ; de par la réputation dont elle jouit chez tous types de guérisseurs, thérapeutes ou médecins : ceux-ci l’utilisant fréquemment, notamment pour combattre les affections intestinales, sous des noms alors autrement plus « scientifiques » que le simple vocable « argile »…
– de par sa disponibilité également puisqu’elle est accessible aux plus démunis dans les zones peu urbanisées, et peu chère si on veut s’en procurer en ville.

Nous lui consacrerons un jour un long dossier.

La société Pierre Cattier en commercialise les meilleures variétés, séchées au soleil selon un protocole qui ne la dénature pas. Elle propose également des préparations en tubes qui la rendent directement utilisable en masque, selon des formules certifiées par le plus exigeant des labels : cosmebio.

Afin de s’adapter à tous types de peaux, trois variétés d’argile sont ainsi déclinées : désignées par leur couleur, elles se différencient par des taux variables des nombreux minéraux qui entrent dans leur composition : silice, aluminium, magnésium, calcium, fer, phosphore, sodium, potassium, cuivre, zinc, sélénium, cobalt, manganèse…

Voici comment les choisir :

argile-cattierL’argile verte est conseillée aux peaux normales et grasses. Elle est très efficace pour absorber et régulariser les excès de sébum. C’est la plus polyvalente.

L’argile jaune est conseillée aux peaux sèches. Elle ré-oxigène les cellules, tonifie.

L’argile rose est conseillée aux peaux délicates, sensibles et réactives avec tendance aux rougeurs. Elle est adoucissante et redonne de l’éclat aux peaux fragiles.

Appliquer dix minutes, puis rincer à l’eau.

JM