Les graines germées

Initialement publié en mars 2001

Soyez riche, célèbre et en bonne santé… grâce aux graines germées !

graines-germeesComment ça, on exagère ? Démonstration, en 3 points :

1) Riche

Là, c’est vrai, on exagère un peu. L’idée, c’est qu’avec les graines que vous ferez germer, vous économiserez quelques centaines de francs chez Satoriz, ou encore mieux, chez nos concurrents. (On rigole…). Comment ça ? En cessant d’acheter des compléments alimentaires vitaminés, en ne vous ruinant pas en vous procurant le champignon qui vient de la planète mars ou des capsules d’huile de pépin de pingouins* lorsque vous êtes fatigués… En ne dépensant que quelques dizaines de francs par mois pour apporter fraîcheur et vitalité à toute la famille !

2) Célèbre…

Pour le coup, on exagère vraiment. Mais il est vrai que si vous revendiquez votre amour des graines germées en des lieux non avertis, vous allez faire parler de vous… Et encore, vous ne saurez rien de ce qui se dira lorsque vous aurez tourné le dos ! Qu’à cela ne tienne, beaucoup faisaient rire, il n’y a pas si longtemps, lorsqu’ils défendaient à peu contre beaucoup l’idée de l’agriculture biologique. Les temps changent, la vérité finit par s’imposer.

3) En bonne santé

Là, on n’exagère pas du tout. Les graines germées sont un incroyable concentré de vie, qui contiennent à elles seules de fortes quantités de vitamines A, B et C, de minéraux, d’enzymes… Elles ont été abondamment utilisées par de nombreuses populations : les Chinois, les Hounzas au Pakistan, les Esséniens, les Navajos, les Aztèques, les Mapuches au Chili… Elles ont permis aux voyageurs de lutter contre le scorbut. Les plus grands noms de la médecine naturelle en ont vanté les mérites, du Docteur Valnet à Raymond Dextreit, pour les plus connus en France.
Aucun laboratoire scientifique ne saura jamais synthétiser les forces de vie qu’elles recèlent, et rarement la célèbre formule d’Hippocrate “Que ton aliment soit ton médicament“ ne se sera avérée plus juste.

Graine-pesto-tofu

Quelles graines peut-on faire germer ?

Un très grand nombre, pourvu qu’elles soient bio. Des céréales comme le blé et ses cousins l’épeautre et le kamut, des légumineuses tels qu’azukis, lentilles, luzerne et soja vert… Pour les oléagineux, on essayera le tournesol ; le cresson pour les mucilagineux ; la moutarde et le radis pour les crucifères.

 

Comment faire ?

Chaque graine a ses spécificités, mais quelques conseils s’appliquent de manière assez générale : commencez par faire tremper les graines, évitez la lumière en début de germination, mettez à l’abri du soleil et des trop fortes chaleurs par la suite. Rincez deux fois par jour, c’est essentiel. On peut se débrouiller avec un bocal ou une assiette, mais rien ne vaut un bon germoir. Ce petit investissement vous servira durablement et vous simplifiera considérablement la vie.

NB : les enfants adorent s’en occuper !

Graine-Soupe

Comment les consommer ?

Comme vous le voulez, c’est croquant et frais à souhait. En toast à l’apéro, en salade, dans les omelettes, les potages, les jus de légumes, avec les crêpes, sur presque tous les plats cuits… Certains préconisent de ne pas les consommer avec de la viande, des œufs ou les produits laitiers, car ces associations ne sont pas digestes pour tous.

 

Croq’ Punch, le germoir 3 étages de Lima

crocpunch

Evite les moisissures et les mauvaises odeurs.

– Des cheminées permettent une libre circulation de l’air et une aération constante.
– De longues stries assurent un arrosage uniforme sans l’inconvénient de voir les plateaux se boucher.
– Les étages sont hauts, afin d’augmenter le volume de la récolte.
– Les étages s’emboîtent, pour un rangement plus aisé. Ce germoir est solide et facile d’entretien.

JM