Les bains Weleda aux huiles essentielles, sans agents moussants

Initialement publié en mars 2002

bain-weledaPeut-être vous levez-vous tôt le matin, avant de passer sous la douche. Froide. Les personnes qui mènent le monde ne se ramollissent pas, et l’idée d’un bain chaud ne vous vient même pas à l’esprit… Peut-être au contraire aimez vous quotidiennement vous complaire dans une abondante mousse, à la recherche d’un peu de douceur dans ce monde de brutes… Dans un cas comme dans l’autre, les bains Weleda ne semblent ne pas être faits pour vous : ils le sont pourtant. Weleda ne s’autorise pas d’effets faciles, de tape à l’œil superficiel, et leurs produits ont une vocation : celui d’un bien être réel et durable, loin des caresses trompeuses des mousses éphémères. Riches en essences bienfaisantes, ils vous donneront plus que le plaisir : détente pour certains, tonus pour d’autres, récupération, douceur de la peau, leurs effets sont multiples. Le bain se fait soin, ce soin est plaisant, le plaisir est pour tous, tous dans le bain !

Histoire du bain

Toutes les cultures ont célébré le caractère sacré du bain. Chez les Grecs, au cinquième siècle avant Jésus Christ, les malades se rendaient aux temples dédiés à Esculape, dieu de la médecine, pour y prendre des bains. Les romains, qui s’en inspirèrent, firent du bain un véritable rite en organisant des bâtiments privés appelés thermes. Avec l’extension de l’empire romain, l’art du bain parvint jusqu’à chez nous. On oublia les bains dès le Moyen Age, par peur des épidémies et il fallu attendre le dix-huitième siècle pour qu’ils réapparaissent, timidement. Ils se développèrent un siècle plus tard grâce à Priessnitz, Kneipp et leurs méthodes d’hydrothérapie.
la colonne vertébrale… Le corps est alors porté, enveloppé. L’eau exerce sur le corps une pression plus importante que l’air. Cette pression hydrostatique comprime quelque peu les minces vaisseaux sanguins superficiels situés à la périphérie du corps. Le sang est alors refoulé vers les organes, à l’intérieur du corps, en particulier dans le ventre et la poitrine.
Le cœur reçoit une masse sanguine plus importante et amplifie son battement. La respiration se fait plus profonde. Le corps s’apaise, l’esprit se ressource.
Le bain est encore plus reposant additionné d’huiles essentielles : il permet de transmettre leurs bienfaits à l’organisme dans des conditions idéales de réceptivité. Finement dispersée dans l’eau grâce à une émulsion adéquate, une huile essentielle agit à la fois à travers la peau et l’odorat. Mise en contact avec une grande surface de peau – notre organe sensoriel le plus étendu – elle dégage aussi des effluves qui pénètrent dans l’organisme par les voies respiratoires.
En libérant ses substances actives dans l’eau du bain, une huile essentielle transmet à tout l’organisme une impulsion, un “message” qui agit en profondeur et de manière subtile sur notre bien être physique et psychique.

Bain et bien-être

Le bain met le corps en état d’apesanteur et exerce sur lui une poussée ascendante qui soulage les articulations, les muscles, les tendons,
la colonne vertébrale… Le corps est alors porté, enveloppé. L’eau exerce sur le corps une pression plus importante que l’air. Cette pression hydrostatique comprime quelque peu les minces vaisseaux sanguins superficiels situés à la périphérie du corps. Le sang est alors refoulé vers les organes, à l’intérieur du corps, en particulier dans le ventre et la poitrine.
Le cœur reçoit une masse sanguine plus importante et amplifie son battement. La respiration se fait plus profonde. Le corps s’apaise, l’esprit se ressource.
Le bain est encore plus reposant additionné d’huiles essentielles : il permet de transmettre leurs bienfaits à l’organisme dans des conditions idéales de réceptivité. Finement dispersée dans l’eau grâce à une émulsion adéquate, une huile essentielle agit à la fois à travers la peau et l’odorat. Mise en contact avec une grande surface de peau – notre organe sensoriel le plus étendu – elle dégage aussi des effluves qui pénètrent dans l’organisme par les voies respiratoires.
En libérant ses substances actives dans l’eau du bain, une huile essentielle transmet à tout l’organisme une impulsion, un “message” qui agit en profondeur et de manière subtile sur notre bien être physique et psychique.

La qualité Weleda

S’ils ne moussent pas, c’est pour éviter l’emploi de tensio-actifs nuisibles à l’environnement et pour mieux préserver la physiologie de la peau. Les bains Weleda agissent ainsi plus en profondeur.
Ils ne contiennent bien sûr aucuns additifs chimiques, colorants ou parfum de synthèse. Regardez sur les étiquettes, autour de vous : c’est très rare…
Une gamme de six bains différents est disponible : leurs utilisations correspondent à des états personnels précis, ils vous seront précieux.Vous pouvez les essayer en mini-dose, ou vous procurer un flacon de 200 ml lorsque vous en avez repéré un qui est particulièrement à votre convenance.

JM