Les apprentis sorciers de l’azote – La face cachée des engrais chimiques

Initialement publié en juillet 2021

de Claude Aubert
Éditions Terre vivante, 142 p.

Ce livre est important. La démonstration qui nous y est faite est imparable, sur un sujet essentiel pourtant rarement abordé par les défenseurs de l’environnement. De quoi s’agit-il ?

Claude Aubert, auteur, conférencier, cofondateur du centre Terre vivante, nous y explique comment la science triomphante d’après-guerre, remplie des intentions les plus louables, est parvenue grâce à un procédé innovant à dérégler l’un des cycles les plus fondamentaux qui soit, celui de l’azote, aliment indispensable du monde végétal.

L’apprenti sorcier est celui qui invente et qui, avide de mettre en pratique sa découverte, néglige de la rapporter au tout, à l’harmonie qu’elle pourrait perturber. Ainsi, en synthétisant l’azote de l’atmosphère avec de l’hydrogène, arrive-t-on à produire de l’ammoniac, matière première de tous les engrais azotés qui vont aller nourrir directement la plante, mieux que la nature qui emprunte des chemins plus complexes et surtout plus lents.

Claude Aubert développe tout au long de son essai les problématiques engendrées par la surabondance de cet élément et la difficulté de son élimination. L’enjeu de sa régulation n’est pas moins important que ceux visant à restaurer la biodiversité et à lutter contre le réchauffement climatique.

D’une plume sûre et retenue, éloignée de toute idéologie, sans concessions, Claude Aubert propose des alternatives, des choix viables et réalistes pour l’agriculteur, le politique et surtout le citoyen qui, par ses choix alimentaires, détient les clés du changement.

Alain Poulet