L’eau, le miracle oublié

Initialement publié en juillet 2001

L-eauQu’un livre soit réédité est toujours un bon signe. Signe qu’il a été acheté, lu, épuisé et réclamé.
Après cette introduction d’une profondeur inouïe, nous ne manquerons pas d’illustrer cette forte pensée en citant la Bible, ouvrage multi réédité s’il en est. Ce qui nous fournit un habile alibi pour introduire celui de Jacques Collin, “L’eau, le miracle oublié”, et pour vous signaler, mine de rien, que l’orientation générale de ce livre longtemps épuisé n’est pas exempte d’une vision spirituelle qui pourrait dérouter certains. Lesquels auraient peut-être tort… Car le propos est justement de considérer la vie, et donc l’eau, sous un aspect qui ne soit pas que scientifique, réducteur…

“Réducteur” ? Il en est précisément question dans ce livre, mais pour opposer cette caractéristique à “oxydé”, soit une approche très scientifique du sujet ! Va-t-on s’en sortir ?

Oui, mais après 210 pages qui constituent un ensemble cohérent, bien écrit, d’un haut niveau de connaissance et de pensée. Dans lequel humanisme, spiritualité et science cohabitent en une vision éclairée.

JM