Le triangle coco devient carré

Initialement publié en avril 2014

carrecocoC’est l’histoire d’un triangle qui devient un carré. Soit un événement que nous ne pouvions passer sous silence ! Ce biscuit boulanger à la géométrie jusqu’ici invariable est un véritable produit culte, du genre à drainer ses aficionados tout droit vers le rayon des biscuits en vrac depuis pas loin de deux décennies.

L’objet de cet lignes est l’un des tout premiers biscuits mis au point par le Pain de Belledonne, fournisseur historique de biscuits bio en vrac, et aussi son plus grand succès. Il s’agit d’une pâte sablée croquante à base de farine T65 et de sucre de canne brun, recouverte d’une couche moelleuse de noix de coco râpée et nappée de chocolat noir sur une face (dites, ça dépasse sur les bords… c’est ça qui est bon !). Que les habitués se réjouissent et que ceux qui n’ont jamais croqué dedans tendent l’oreille. Car un triangle qui devient carré, c’est un angle de plus à croquer ! Et une pointe trop fragile en moins, c’est moins de casse dans le bac à biscuits… et dans le panier, le tout pour un poids inchangé.

Notez que derrière cet angle en plus et cette pointe en moins, il n’y a pas moins d’une année entière de travail et de réflexion… L’intégralité de la gamme des biscuits Belledonne en vrac se distingue par sa générosité et sa rusticité : les biscuits sont gros, savoureux, parfois irréguliers mais toujours irréprochables tant dans leur composition que dans leur réalisation. Pour tenir compagnie au carré coco : le crousti choc noisette (farine de riz, chocolat au lait), la galette caramel beurre salé, le sablé multigraines (farine de riz) ou encore le croc-en-figue (pâte de figues et pruneaux). A vos sachets !

CC