Le "lait" de riz complet

Initialement publié en octobre 2011

Les laits de riz se suivent et se ressemblent souvent. Celui que nous vous présentons aujourd’hui est singulier, il mérite votre intérêt.

lait-riz-biosoy

C’est la société Soy qui en est à l’origine. Soy, un des meilleurs spécialistes du soja, a toujours œuvré avec un principe : créer, innover, mais en lien avec le tissu agricole local. Ce qui a donné cette filière de soja bio dans le Sud-Ouest, dont Soy, et plus largement la France, peuvent s’enorgueillir. C’est dans cette logique que l’entreprise s’est attaquée au lait de riz. Pas question d’aller chercher ailleurs ce qui se trouve à proximité. Il existe en Camargue une filière de riz bio-solidaire qui ne demande qu’à vivre, il faut l’encourager.

Cette filière est constituée d’une douzaine d’agriculteurs, installés d’Arles à Port Saint-Louis du Rhône. “Agriculteurs” et pas uniquement “riziculteurs”, car chacun prend soin d’alterner les cultures, une pratique que l’on croyait exclue concernant le riz. Ainsi du blé est-il aussi produit sur les rizières, comme de la luzerne, majoritairement destinée aux éleveurs locaux. Produire bien et localement… Ça s’organise !

La deuxième idée, c’est de ne pas décortiquer le riz. Pourquoi le faire ? Avec du riz complet, le lait obtenu est certes moins blanc, mais tout aussi bon. Son profil nutritionnel est meilleur, bien qu’il ne faille pas en exagérer l’interprétation. Le riz complet contient vitamines et minéraux, quelques fibres et des protéines, mais peu. Au final, ces dernières sont présentes au taux de 0.3%, soit dix fois moins que dans le lait de soja… Mais plus que le lait de riz blanc, qui n’en contient pas du tout.

Quoi qu’il en soit, ce lait de riz complet joue parfaitement son rôle : celui d’une boisson rafraîchissante, énergisante, très digeste, naturellement sucrée grâce à la transformation enzymatique de l’amidon du riz, appréciée de tous et particulièrement adaptée au petit-déjeuner.

JM