La crème crue entière “La Ferme du Crêt Joli”

C’est la seule et unique crème crue de notre rayon !

La pasteurisation permet de conserver la crème fraîche plus longtemps, mais le procédé détruit au passage la flore naturelle du lait. Les fabricants ayant recours à la pasteurisation sont donc contraints de réensemencer la crème après coup en ajoutant d’autres ferments, et parfois des épaississants.

Pour fabriquer sa crème, la Ferme du Crêt Joli, située à Minzier en Haute-Savoie, passe simplement le lait de ses vaches à l’écrémeuse. Une fois refroidie, la crème est naturellement épaisse et conserve toute la flore du lait, qui la protège à sa manière. En rayon, elle se garde forcément un peu moins longtemps qu’une crème pasteurisée, mais pas tant que ça…

Naturellement très riche en matières grasses, elle a le goût de la saison et de l’alimentation du troupeau. Lorsque les vaches retournent dans les prés, ça se voit dans la crème ! Très aromatique, jaune et bien crémeuse à la belle saison, elle est plus pâle et moins filante en hiver.

J’en fais quoi ?

À la petite cuillère, tout simplement !

– Divine avec des fraises bien mûres !
– En accompagnement d’un dessert traditionnel : brownie*, tarte Tatin*…
– À la fribourgeoise : crème épaisse, meringues émiettées et coulis de framboise !

Cuisinée

– On peut chauffer la crème crue, en revanche il est déconseillé d’essayer de la monter en chantilly. Cela donnerait… du beurre !
– Sa saveur acidulée est inimitable dans les sauces traditionnelles de la gasrtonomie française, comme la sauce moutarde* – avec ou sans champignons – par exemple. À tester en version végétarienne avec du tempeh ou du seitan !
– Elle fait aussi merveille avec les légumes : épinards à la crème, gratins de courges et de courgettes, tartes salées…
– En dessert, elle se glisse dans la tarte normande aux pommes, les cheesecakes… Elle permet de confectionner une délicieuse ganache au chocolat, à utiliser ensuite pour préparer
des truffes, des macarons, des tartes ou des glaçages.