Compléments alimentaires, soins naturels : les choix de Satoriz – Troisième volet, les produits de la mer et micro-algues

Initialement publié en janvier 2015

Les produits de la mer

 

dessin-boldeauC’est peu dire que mers et lacs ont leur importance sur terre. Par la surface qu’ils occupent, le cycle de l’eau dont ils sont à l’origine, leur rôle dans la création de l’oxygène, les différentes substances et denrées qu’ils recèlent… S’il subsiste quelques doutes sur le fait que la vie y soit apparue, il n’y en a aucun sur le fait qu’elle s’y est développée.

Ce qui nous mène directement aux recherches qu’a menées un célèbre biologiste et physiologiste français, René Quinton. Ce dernier a mis en évidence au début du xxe siècle le fait que le “milieu intérieur” humain, dans lequel se développent nos cellules, est très proche par sa composition chimique du milieu où est probablement apparue la vie, l’eau de mer. D’où l’idée que l’ingestion (ou parfois même l’injection) d’eau de mer est favorable à l’être humain. C’est sur ces bases que fut créé le “plasma de Quinton”. De nombreux naturopathes et médecins le préconisent et en défendent les bénéfices sur la santé en général, sur l’immunité, contre la fatigue. Nous proposons donc une préparation à base d’eau de mer, strictement élaborée selon les préconisations de René Quinton.

Pour recueillir l’eau de mer dont on remplit ces ampoules, il va sans dire qu’une extrême vigilance est nécessaire, tout comme une technique de pointe. C’est le laboratoire Fitoform que nous avons choisi sur cette gamme de produits marins. Fitoform fut le premier fournisseur de compléments alimentaires français à imposer une logique bio maximale pour ses formulations, et a toujours fait preuve d’une très grande rigueur tant dans le choix de la qualité de ses ingrédients de base que par la validité de ses formulations.

omarinePour la mise en ampoules de l’eau de mer, l’intégralité des préconisations qualitatives de Quinton est respectée : elle est prélevée en Bretagne, dans des secteurs écologiquement privilégiés en zone vortex (non stagnante), à une dizaine de mètres de profondeur, puis conditionnée sans contact métallique lors du process. L’eau de mer n’est ni chauffée, ni ionisée ni irradiée pour la conservation, mais micro filtrée. Lorsqu’elle est proposée sous sa forme “hypertonique”, elle est légèrement plus concentrée que sous sa forme originelle. Les analyses que nous avons en notre possession confirment son extrême pureté.

Fitoform s’est fait une spécialité des produits de la mer, et formule d’autres excellentes préparations : ainsi son magnésium, identifié comme une des formes les plus assimilables qui soit, puisque il est directement lié au milieu marin, vivant. On l’obtient par évaporation, puis cristallisation du sel et autres minéraux de l’eau de mer : de ce fait, leur présence s’amoindrit au profit de la concentration recherchée en magnésium. Le goût du produit reste très… marin, mais son efficacité mérite qu’on passe outre. Le calcium en comprimés proposé par Fitoform est également d’origine marine, obtenu à partir de morue, de lieu et d’aiglefin. Il est donc également riche en vitamine D. On notera à la même marque la présence d’un distillat d’algues, et d’une forme d’oméga-3 DHA en capsules qui surprend par sa différence : il s’agit d’une production en partie végétale, en partie d’origine marine, cette dernière n’étant pas extraite du poisson, mais du phytoplancton.

Vous trouverez également dans nos rayons des gélules d’oméga-3 à base d’extrait
de poisson, cette fois à la marque GPH. Ce classique de la supplémentation est ici obtenu à base de sardines et d’anchois. Un choix qui correspond à notre volonté d’éviter au maximum les diverses pollutions qui s’accumulent dans d’autres poissons de tailles supérieures souvent exploités pour leurs oméga-3 comme le saumon, le thon, ou parfois le requin, une espèce pourtant protégée. L’huile GPH est concentrée par filtration, décantation et centrifugation, et n’a subi aucune modification chimique. La matière première dont sont faites les capsules est elle aussi d’origine marine.

Les microalgues

 

Les rubriques suivantes se concentreront sur des compléments alimentaires majeurs, tous en lien avec le milieu liquide, mais qui ne sont pas d’origine marine. Il s’agit de la spiruline, de la chlorella et de la klamath.

dessin-dynastie-alguesLa spiruline

La spiruline, c’est tout une histoire…

Apparue sur terre il y a plus de trois milliards d’année, elle constitue aujourd’hui une des traces identifiables des premières formes de vie. Les humains l’ont mise en évidence grâce au sens de l’observation des Aztèques et Mayas, les premiers à avoir remarqué les larges qualités et propriétés de cette microalgue d’eau douce, puis à l’avoir cultivée. Cet aliment contient en effet beaucoup de nutriments qui s’avèrent utiles à tous, et principalement aux végétariens : des protéines, du fer particulièrement assimilable, du bêtacarotène, des polyphénols, de la phytocyanine, entre autres. Chacun se renseignera facilement pour plus d’informations.

L’objet de ces pages étant d’expliquer les choix de Satoriz, nous articulerons l’exposé en faisant réponse à trois des plus fréquentes questions de nos clients concernant les prix et qualités des provenances que nous référençons.

1) Pourquoi la spiruline GPH est-elle si peu chère ?
2) Pourquoi la spiruline Flamant Vert est-elle si chère ?
3) Pourquoi ne trouve-t-on pas de spiruline française dans nos rayons ?

spiruline

Réponse 1)
GPH est la marque de commercialisation d’un gros fournisseur d’ingrédients de base en compléments alimentaires. Mais vous ne trouverez pas de publicité la concernant… Ils n’y a pas non plus de commerciaux pour la défendre sur le terrain. Bref, rien de ce qui fait le prix, parfois légitime, de ce que l’on appelle “une marque”. Et sur un produit comme la spiruline, très convoité, le niveau de prix s’en ressent beaucoup. Qu’en est-il de la production de cette spiruline ? Elle est contrôlée par Ecocert, et présente le même niveau de qualité que quasiment toutes les autres spirulines Ecocert du marché, puisque qu’il s’agit souvent de la même. Elle est cultivée soit en Chine dans la province de Fujian, soit en Inde, à Chennai.

dessin-flamant-vertRéponse 2)
L’autre spiruline que nous proposons constitue l’exception. Sa différence se paie, puisqu’elle est vendue plus de deux fois plus cher que la GPH, à la marque Flamant Vert, le spécialiste de la spiruline en Europe depuis presque trente ans. C’est la marque référence. Cette société a construit un site de production unique, en Equateur, à 2500 mètres d’altitude. Un lieu où tout est optimisé : le savoir-faire, mais également l’ensoleillement, dont le rayonnement est unique à une telle altitude, et la qualité de l’eau, du même acabit. En fin de cycle de production, le choix d’un séchage lent respecte au plus haut point l’intégrité des nutriments de la spiruline. Il en résulte un produit très haut de gamme, la fameuse “Algue bleue des Andes”. Le très haut de gamme est-il vraiment plus efficace que l’excellent ? Nous n’aurons pas de réponse sûre à cette question, qui relève de l’expérience personnelle. Beaucoup de nos clients font toutefois honneur à la Flamant Vert, certainement pour de bonnes raisons.

Réponse 3)
Les spirulines sont cultivées partout dans le monde, souvent loin de chez nous, leurs lieux de prédilection naturels étant équatoriaux. De nombreux opérateurs ont pourtant décidé d’en produire en France, une initiative louable, bien que l’ensoleillement moins fort et moins constant les oblige à une technicité maximale. Nous avons cependant choisi de ne pas en proposer, car les spirulines françaises ne font pas l’objet d’un contrôle Ecocert. Notre métier étant de sécuriser nos clients quant aux garanties que nous apportons, ces derniers comprendront notre choix. Pour mémoire, la différence entre une spiruline contrôlée par Ecocert et celles qui ne le sont pas tient avant tout à la différence de nature des nutriments azotés que l’on utilise pour leur culture : chimique en conventionnel, organique pour celle qui nous concerne.

La Chlorelle

chlorelleLa chlorelle est une autre micro algue, assez différente de la spiruline. Là où la spiruline excelle parce qu’elle est très assimilable, la chlorelle semble elle exceller… parce qu’elle l’est moins ! Elle est en effet largement éliminée par l’organisme, et a le grand mérite d’entrainer avec elle certaines substances indésirables. Beaucoup utilisent la chlorelle pour sa capacité à chélater les métaux lourds, et de donc à en purifier l’organisme, sa composition en chlorophylle renforçant ce pouvoir détoxifiant. Inversement, il faut veiller à ce que ce pouvoir d’absorption des métaux lourds ne se retourne pas contre elle : produite dans de mauvaises conditions, la chlorelle peut parfois les concentrer et en présenter des taux anormaux… Afin d’optimiser la qualité et le suivi de ce produit, nous ne distribuons que la chlorelle de Flamant Vert, produite en France et en circuit fermé, avec une rigueur maximale.

La klamath

klamathDoit-on vous parler de la dernière de ces microalgues ? Pas sûr… Plus on en parle, plus il s’en vend, plus il s’en vend, moins il y en a, et moins il y en a, plus elle est chère… Et pour cause, puisque la Klamath est une algue magique que l’on ne récolte en quantité notable que dans un seul lieu au monde, le lac Klamath, situé en une zone préservée de l’état d’Oregon. Celle que nous distribuons est à nouveau un produit Flamant Vert. Quel est son intérêt ? Certainement tout ce que l’on peut imaginer concernant la fatigue et l’effort. Mais si nous nous permettons d’être rapide quant à la description de ces généralités passe-partout, c’est parce que la klamath a un champ d’application bien particulier qui lui vaut son succès : elle agit fortement et favorablement sur l’hu-meur et la concentration. C’est de ce fait le nutriment idéal pour les étudiants, les travailleurs intellectuels, et tous ceux qui, momentanément malmenés par la vie, ont besoin d’une aide autre que médicamenteuse.

 

Prochain volets : quelques préparations spécifiques (extrait de pépins de pamplemousse, Green Magma, ginseng, dépuratifs etc.)

JM