Chaude ou frappée ? Ca bouge au rayon infusions !

Initialement publié en mai 2019

Une nouvelle gamme d’infusions déboule dans nos rayons avec force couleurs flashy et noms évocateurs… Pourquoi diable vous la présenter en mai, alors que la saison hivernale se prête infiniment mieux à la consommation de tisanes ?

Pour bousculer les idées reçues, pardi ! On est bien là pour ça, non ? Bon, déjà, on en connait qui sirotent leur tilleul-menthe brûlant chaque soir d’été, canicule ou pas. Mais on en connait surtout qui s’abreuvent de soda à bulles, sous prétexte que ça rafraîchit. L’infusion “Plaisirs” devrait rassembler les premiers et les seconds, les adeptes du Cola et les afficionados de la verveine-menthe par 40 à l’ombre… Cette gamme d’infusions ne revendique pas de vertus médicinales, elle est juste très plaisante à boire. Elle peut se consommer chaude, mais elle est parfois encore meilleure froide. Oui, comme un soda ! Sans sucre, mais avec quelques glaçons.

Et plein d’arômes naturels pas du tout bio dedans, comme la très grande majorité des infusions du commerce ? Certes, non. Derrière cette gamme se trouve la marque Romon Nature, experte en infusions médicinales et plantes séchées de Provence. Le travail de cette PME familiale consiste à proposer des infusettes 100% bio, arômes compris. Une mission qui requiert de l’ingéniosité : Romon Nature a recours à un procédé breveté consistant à pulvériser des huiles essentielles sur un support fait d’inuline de betterave ou bien de sirop d’agave cristallisé. Cela fonctionne pour toutes les substances qui existent sous forme d’huiles essentielles, comme la menthe et les agrumes. Pour les fruits, plus difficiles à saisir, on a recours à des concentrés, en quantité forcément plus importante. De l’ultra qualitatif ! Car avant les arômes, il y a les matières premières. Celles qui sont séchées et glissées dans les infusettes ont toutes été sélectionnées pour leur qualité exceptionnelle : une magnifique menthe marocaine, un citron qui réconcilie acidité et astringence…

Alors, chaude ou frappée ?

L’infusion chaude classique fonctionne très bien, mais plus la température monte, plus la seconde option est plébiscitée… Deux manières de procéder :

  • infusion à chaud de 2 ou 3 mn + ajout de 4 ou 5 glaçons et repos de 5 mn
  • infusion à chaud de 1L d’eau + 4 sachets, puis repos au frigo jusqu’au lendemain

Eviter l’infusion à froid qui ne permet pas aux saveurs de s’exprimer pleinement.

Par laquelle commencer ?

La version infusion de célèbres boissons et cocktails ? Mojito, Pina colada, Fleur de sureau… Ou bien des mélanges de saveurs douces et acidulées : Fraise gingembre, Réglisse menthe, Gingembre citron…

Coût de ce “soda” maison ? Une vingtaine de centimes la boisson et un sachet pour le compost. Zéro sucre, zéro canette à recycler.

CC