Zoom sur le thé matcha Aromandise

Initialement publié en janvier 2021

La poudre de thé matcha ne s’infuse pas mais se déguste entièrement, battue dans un bol avec de l’eau chaude. La boisson nappe le palais, la sensation est d’abord douce, puis ronde avant de laisser poindre une note d’amertume. Le goût frais et vif évoque des herbes, des algues, du chocolat noir… Rien que ça ?!

Un goût unique, une provenance qui fait sens, des usages codifiés : le thé matcha japonais n’est pas un produit comme les autres. Plus encore, il y a le vrai… et le faux.

Aromandise travaille depuis plus de vingt ans avec des cultivateurs de thé matcha de la région d’Uji, dans le centre du Japon. Berceau de la culture et de la transformation du thé vert, c’est la région de l’excellence du thé vert. Partenaire d’Aromandise, la famille Nagata possède ses propres parcelles, les cultive en bio et regroupe d’autres cultivateurs dans une association de producteurs.

Le thé que propose Aromandise est un véritable matcha bio fabriqué à partir de jeunes feuilles de thé de première qualité Gyokuro passées à la vapeur puis séchées et réduites en poudre à l’aide d’une meule en pierre. Son rapport qualité-prix est adapté aux usages européens. Sans être trop haut de gamme , il convient pour la cérémonie du thé et fait également merveille en cuisine et en pâtisserie. Tout terrain !

 

J’en fais quoi ?

Boisson au matcha

– Verser de l’eau chaude (mais pas bouillante) sur le thé. Battre pour faire mousser et boire sans tarder.

– Ce n’est pas traditionnel, mais le matcha est délicieux avec un trait de lait d’amande ou d’avoine !

– Le matcha contient une concentration élevée d’un antioxydant, l’EpiGalloCatechine Galate, aux vertus stimulantes sur la mémoire et la concentration. Traditionnellement consommé au Japon par les étudiants pour lutter contre la fatigue mentale et physique, on dit qu’il donne les idées claires et favorise la digestion.

– Comme tous les thés, le matcha contient de la caféine. Combinée aux tanins, cette dernière n’agit pas comme celle du café : pas de coup de boost immédiat, mais un effet tonifiant décalé dans le temps. Déconseillé le soir.

En cuisine

– Le thé matcha donne une belle couleur vert tendre aux préparations, mais aussi une légère amertume. Il se marie avec les amandes, le sucre,
le beurre et autres produits laitiers.

– Sa facilité d’utilisation est déconcertante : 1 ou 2 cuillerées à café dans une pâte à cake, à biscuits, une crème dessert, un tapioca, un tiramisu, une crème glacée ou un clafoutis suffisent à apporter “l’effet matcha” !

– Ne soyez pas déçu si la couleur vire au brun à la cuisson : le vert ne sera conservé qu’au cœur de la préparation, si la chaleur n’est pas trop forte et la quantité de matcha suffisante. Cuisson vapeur à privilégier, sans oublier un saupoudrage léger pour la déco.

– Le thé matcha est un produit fragile et sensible à l’oxydation, à placer au réfrigérateur dans son sachet refermé. Comme une épice moulue, on le conserve au maximum 6 mois après ouverture pour profiter de sa saveur intacte.