Zoom sur le jus de pommes “Côteaux Nantais”

Initialement publié en mai 2020

Ce jus de pommes-là est élaboré avec des fruits issus des vergers cultivés en bio et en biodynamie par les Côteaux Nantais. Ces passionnés de pommes possèdent six vergers dans la région nantaise. Histoire de ne pas mettre tous les œufs dans le même panier pour parer à un coup de gel ou une averse de grêle…

Parmi les 44 variétés de pommes produites, certaines sont sélectionnées et réunies pour obtenir ce 100% pur jus de fruits pressés. Selon la période de cueillette et les qualités organoleptiques des fruits sélectionnés, les notes aromatiques diffèrent. D’une année, d’une saison, d’une récolte sur l’autre, ce jus n’est jamais le même !

Les Côteaux Nantais travaillent en bio et en biodynamie. Le principe de cette dernière, c’est que seule une terre en pleine santé peut produire des aliments de qualité. Pour lui refaire une santé, la biodynamie mise sur la biodiversité des sols, le respect des rythmes et des terroirs et la création de domaines agricoles équilibrés.

Non filtré, sans sucres ajoutés, pasteurisé en haute pression, ce jus restitue une grande partie des nutriments présents dans les pommes à couteau. Dans une bouteille, rien moins qu’un kilo de pommes !

 

J’en fais quoi ?

Comme du vinaigre

– Un peu de jus de pomme dans une vinaigrette pour une sauce salade délicatement acidulée !
– On nappe légèrement des légumes d’huile d’olive et de jus de pomme avant de les rôtir au four (voir recette page 22).

Avec de l’agar-agar

– L’agar-agar est une algue rouge que l’on utilise pour gélifier naturellement les préparations. Mélangé à du jus de pomme, l’agar-agar permet de préparer gelées, mousses, pâtes de fruits et tous les entremets qu’il vous plaira !
– Compter 1 c. à café d’agar-agar en poudre pour 400 ml de jus de pomme. Mélanger à froid dans une casserole, puis porter à frémissement pendant 30 secondes environ. Verser dans des récipients individuels ou bien utiliser pour préparer :
– un gâteau miroir aux pommes, en versant la gelée tiède sur une génoise (cette dernière doit être dans son moule, afin que rien ne déborde). Laisser refroidir à température ambiante pendant deux bonnes heures.
– une crème dessert, en mélangeant 200 ml de gelée avec de la compote ou de la purée d’amande blanche.
– des pâtes de fruits, en utilisant 2 c. à café d’agar-agar au lieu d’une et en ajoutant un peu de miel. Laisser prendre la gelée dans un moule peu profond et si possible mou, pour faciliter le démoulage. À consommer rapidement.

CC