Squiz

Initialement publié en mai 2017

Hep, les emballages, on se calme ! Vous êtes de plus en plus pratiques, de plus en plus beaux, de plus en plus réfléchis, nous avons bien noté. Vous êtes souvent recyclables, parfois recyclés, faisons tout pour que la pratique se généralise. Mais votre succès auprès des consommateurs vous monte à la tête, et vous avez une lourde tendance à vous imposer partout, avec une capacité à contenir de plus en plus réduite. Halte là !

Il y a notamment ces gourdes colorées, là, qui nous ennuient… Les parents bien intentionnés en gratifient leurs enfants à dix heures, à quatre heures, avant le sport… Pas mal, une compote bien faite valant toujours mieux qu’une très discutable barre chocolatée industrielle. Mais franchement, tout ce plastique qui sera jeté, pour un contenu d’à peine 100g ?

Elizabeth, une mère de cinq enfants, a réagi. Sage-femme de formation, elle s’est souciée de la situation et ne s’en est pas tenue à son indignation. Elle a sollicité Nicolas, son ingénieur de mari, et tous deux se sont évertués à proposer une solution aujourd’hui totalement aboutie et plébiscitée partout dans le monde, c’est Squiz.

Squiz, c’est une gourde réutilisable en plastique. Ceux qui la pratiquent l’utilisent avec bonheur jusqu’à cinquante fois environ. Ecoconçue, elle est fabriquée en Suisse avec les meilleures matières européennes, sans bisphénol, sans phtalates. Voilà le principe : vous commencez par fermer le bouchon… Puis vous ouvrez le bas de la gourde, grâce à un double zip, système de fermeture breveté. Vous remplissez de ce que vous voulez, à condition que ce soit liquide. L’usage le plus fréquent, ce sont les compotes ou purées de fruits. Mais vous pouvez très facilement utiliser vos propres préparations tant pour enfant que très jeunes enfants, puisqu’une version de Squiz est également prévue pour les 6-24 mois. Précaution : ne remplissez pas au-delà du trait. Il ne vous reste qu’à refermer. Si vous remplissez plusieurs Squiz, vous pouvez les stocker sans problème au réfrigérateur ou au congélateur.

Y a-t-il un risque d’ouverture malencontreuse de la gourde ? Non, même par pression, puisqu’elle résiste à une contrainte de cinquante kilos. Est-elle facile à laver ? Oui, il suffit d’utiliser un goupillon, c’est très rapide. On peut aussi la passer au lave-vaisselle. Peut-on la réchauffer ? Aucun problème au bain-marie. L’usage au micro- onde, pas forcément conseillé, est possible en mode décongélation.
A vous de jouer, à eux de déguster !

JM