L’extracteur de jus

Initialement publié en janvier 2015

Une incursion de Satoriz dans le domaine de l’électroménager ? Formellement, c’est effectivement le cas ce mois-ci ! Pas de reconversion en vue toutefois, juste l’envie de vous parler d’un produit qui le mérite, et que nous avons longuement testé.

extracteur-kuvings

L’extracteur de jus, c’est un classique dans le milieu du bio. L’idée est de retirer le maximum de jus à partir de fruits et de légumes, sans les chauffer ni les brusquer, pour le meilleur. Ainsi délestés d’une grande partie de leurs fibres, on peut en consommer plus, plus souvent, plus facilement, avec une palette d’objectifs fort large : se faire plaisir, consommer des crudités tout en épargnant les intestins fragiles, entamer des périodes de détoxification momentanées, ou périodiques… Certains entreprennent de longues cures de jus pour des raisons médicales, à raison semble-t-il. Enfin, un extracteur permet d’adhérer à une tendance qui s’affirme, l’alimentation crue, laquelle fait une large place à la consommation de jus frais.

Pour extraire un jus en profondeur et donc autrement que par centrifugation, il faut un outil puissant qui fonctionne avec un système de vis sans fin, comme une presse à huile. On sait faire cela depuis longtemps ! Si nouveauté il y a dans l’appareil que nous présentons aujourd’hui, c’est sans aucun doute au niveau de l’efficacité et de la praticité qu’il faut chercher : on peut extraire beaucoup de jus de beaucoup d’aliments avec le Kuvings. Plus, semble-t-il, qu’avec d’autres appareils du marché, et surtout, sans que ce soit une innommable galère, ce qui fut parfois le cas avec certains modèles par le passé.

La préparation est très rapide : vous ne coupez que vos fruits ou légumes les plus gros, et les insérez directement dans la vaste coupelle d’entrée. Pas de peau ni de pépins à enlever pour les pommes, poires, kiwis. On écarte bien entendu les noyaux lorsqu’il y en a. S’il s’agit de fruits secs, faites tremper à l’avance. Le lait d’amande ainsi obtenu, par exemple, est fantastique ! Comme le lait de cajou, de noisettes, raisins secs, baies de goji… Incorporez-les à votre préparation du matin, l’ensemble est bon et nourrissant. Pour les légumes, c’est encore plus simple. L’incontournable carotte gagne à faire trempette quelques heures, mais ce n’est pas obligatoire. Quant au mélange fruit-légume, il vous ravira : carotte-ce que vous voudrez, ou orange-épinard, c’est magnifique !

Passons au point crucial : le nettoyage… Tout est facilité avec cet appareil, ce qui ne veut pas dire qu’il se fasse en un clin d’oeil. Mais ça va… Votre serviteur, peu porté sur le démontage-nettoyage-remontage, s’acquitte de la tâche en cinq minutes et ne s’est pas laissé dissuader de la pratique par ce passage obligé. Après deux mois d’utilisation quotidienne, l’enthousiasme est intact.

Il sera très facile à chacun de trouver de plus amples informations sur le Kuvings, beaucoup de sites relayant des avis d’internautes particulièrement favorables sur cet extracteur très en vue. Vous trouverez une bonne présentation directement sur le site de l’importateur, crudijus.fr, qui propose aussi des vidéos comparatives convaincantes.

 

Si vous souhaitez acquérir cet extracteur, vous aurez tout à gagner à le commander directement sur ce site : vous le paierez au prix généralement constaté, et recevrez en cadeau une bouteille en verre 50 cl protégée de silicone ainsi qu’un filtre à jus adaptable sur le bol de l’appareil, pour une valeur totale de 50 €. Pour cela, renseignez le code SATOKUVINGS49 lorsqu’il vous sera demandé, jusqu’au 31 mars 2014.

JM