Les sardines de Saint Gué

Initialement publié en juillet 2018

Ces sardines sont pêchées la nuit en eaux bretonnes. Elles sont débarquées le matin au port de Saint-Guénolé, puis mises en étuve directement dans le bocal qui vous est présenté. Qu’est-ce que cette démarche peut bien avoir d’exceptionnel ? Réponse en trois actes.

La pêche dans les eaux françaises tout d’abord, totalement artisanale. Les marins embarquent en petites équipes sur les petits bateaux qui font – ou faisaient – le charme de nos ports… Nous sommes loin de la pêche industrielle en chalutiers, 15 jours durant, bien loin du port d’attache.

Lorsque le poisson issu de la pêche industrielle est prêt à être mis en conserve, il a déjà dû subir une conservation. Afin de tuer tout germe, les sardines notamment doivent être frites dans un bain d’huile, puis longuement cuites. Rien de tout cela avec les sardines de Saint Gué, la fraîcheur permettant une simple cuisson courte en étuve.

Le résultat est imparable : la sardine fraîche de Saint Gué a cuit directement dans son huile d’olive bio. Elle conserve une grande part de ses oméga 3 et présente un goût incomparable.

 

J’en fais quoi ?

Les sardines de Saint Gué sont au mieux de leur forme accompagnée de bon pain et de bon beurre ! Mais il n’est pas pour autant interdit de varier les plaisirs…

Express

– Dans une généreuse assiette de spaghettis à l’épeautre. Nul besoin de crème, de parmesan ni de fioriture d’aucune sorte…
– Sur des toasts de pain légèrement grillé, avec une couche de fromage de chèvre ou de brebis frais, une autre de tartare d’algues, un filet de jus de citron et de bons aromates du balcon (feuilles de basilic, persil, coriandre…).
– En croque-monsieur, avec du beurre, des olives et de l’avocat écrasé. Dès que reviendra la saison de ce dernier !
– En salade avec du quinoa ou du boulgour, des tomates concassées, tout plein d’herbes, de l’huile d’olive et du jus de citron.

Sophistiqué

– Essayez la Tatin de sardines à l’oignon doux des Cévennes, dont la délicatesse n’a rien à envier à celle d’une pissaladière dégustée au soleil, avec un bon verre de rosé…
Des sardines à l’huile et un paquet de feuilles de brick : voilà de quoi essayer moult recettes de cigares, aumonières et autres triangles croustifondants, en ajoutant moutarde, fromage frais et légumes de votre choix.