Les laits végétaux – Délicieux faits maison !

Initialement publié en septembre 2020

Avez-vous déjà réalisé vos propres laits végétaux ? Plus digestes que le lait de vache et plus économiques que les laits déjà emballés, ils offrent une alternative nourrissante tout en ne produisant pas de déchets… Enfin si, un seul et comestible : l’okara, qui est le résidu sec issu du pressage du jus lacté et avec lequel on réalise des recettes très parfumées.

Les laits végétaux sont des jus réalisés avec des céréales cuites (riz, avoine, épeautre), des oléagineux (amande, noisette, noix, chanvre…) ou des légumineuses (soja) et de l’eau, auxquels on ajoute selon les goûts du sucre, des épaississants ou des épices. Leur réalisation est on ne peut plus simple, suivez-nous !

 

Les ingrédients et la recette de base

Dans le tableau ci-dessous, vous trouverez toute une liste de combinaisons gourmandes pour réaliser de délicieux laits végétaux. Prévoyez le temps de trempage avant de vous lancer ou bien optez pour des recettes sans trempage si vous êtes pressé(e).

1. Trempez les graines selon le temps indiqué (étape non nécessaire si vous utilisez des céréales déjà cuites). Jetez l’eau de trempage et rincez bien.
2. Mixez pendant 30 secondes les graines avec l’eau et les autres ingrédients dans un super blender ou dans un grand bocal avec un mixeur-plongeant (le broyage/émulsion sera alors moins efficace. Prévoyez de mixer les graines avec la moitié de l’eau, puis de mixer le résidu sec obtenu après la première extraction avec le reste d’eau pour exprimer un maximum de nutriments).
3. Filtrez le jus lacté obtenu à travers une passoire recouverte d’un linge fin et pressez au maximum.
4. Versez le lait dans une bouteille en verre et conservez jusqu’à 3 jours maximum au réfrigérateur (les laits végétaux maison fermentent plus vite que ceux du commerce car ils ne sont pas pasteurisés).

Avant chaque utilisation, secouez la bouteille.

Recette express avec des purées d’oléagineux.
Mixez 1 grosse cuillerée (40 g) de purée d’oléagineux (amande, noisette, cajou) avec 300 à 400 ml d’eau filtrée et 1 c. à café de sucre. C’est prêt !
Pour obtenir de la crème fluide, divisez simplement la quantité d’eau par deux.

Astuces pour épaissir un lait trop liquide

Si vous trouvez que votre lait n’est pas assez épais, mixez-le avec 1 c. à café rase de graines de lin préalablement réduites en fine poudre ou 1 c. à café bombée de psyllium (pour 1L de lait). Ces graines sont toutes deux riches en mucilages, une substance gélatineuse naturellement présente dans les végétaux (mais aussi chez les mammifères). Attendez quelques minutes puis mixez à nouveau. Votre lait sera épaissi mais encore plus digeste ! Vous pouvez également choisir de mettre moins d’eau au départ et de diluer avec un peu d’eau si besoin.

 

Comment faire du lait de soja ?

Faites tremper 150 g de graines de soja jaune dépelliculées dans un saladier pendant 24h. Rincez bien et mixez-les avec 1L d’eau. Faites chauffer ce mélange dans une casserole haute pendant au moins 30 min (afin de diminuer la quantité l’acide phytique que contient le soja). Surveillez car cela mousse et peut déborder. Filtrez à travers un linge fin et pressez au maximum. Un conseil : multipliez par 4 ou 5 la recette, utilisez une grande marmite et congelez votre lait de soja dans des briques alimentaires de récup’ parfaitement propres (remplies au 3/4).

 

Que faire du résidu sec, appelé “okara” ?

C’est un ingrédient surtout riche en fibres et en protéines, les glucides et les lipides étant passés dans la partie liquide. Son goût n’est pas très prononcé, mais sa texture moelleuse et fibreuse permet de l’utiliser comme de la farine. Vous pouvez l’ajouter humide ou séché dans les gâteaux, au choix. Remplacez de 1/4 à la moitié de la farine utilisée dans une recette par de l’okara.

Cookies à l’okara de noisette

Préchauffez le four à 180 °C.

Mélangez dans un saladier 100 g de farine de petit épeautre, 70 g de sucre de canne complet, 30 g de graines de chanvre décortiquées, 2 c. à café rases de poudre à lever, 40 g de pépites de chocolat et 1 pincée de sel.

Ajoutez 100 g d’okara de noisette, 40 g d’huile de coco (ou de beurre fondu) et mélangez bien jusqu’à la formation d’une pâte à cookie.

Ajoutez si besoin un soupçon de lait (de 20 à 30 ml). Façonnez des boulettes de la taille d’une grosse noix et écrasez-les sur une plaque recouverte de papier sulfurisé.

Comptez 12 min de cuisson.