Le savon d’Alep

Initialement publié en mai 2000

savon-alepChers clients (nous n’employons « amis » ou « camarades » que dans les grands moments), c’est incroyable ce que vous pouvez nous acheter comme savon d’Alep. Des wagons, peut-être pas, mais des brouettes, à coup sûr ! Et nous ne comprenions pas. Ce savon est d’un vert marron peu engageant, il est rugueux et gratte un peu, il sent bizarre… Fort du professionnalisme qui nous caractérise, nous avons voulu comprendre et l’avons donc essayé. Voici notre verdict : foi d’ancien sale, il lave !

Bien entendu, ce savon possède bien d’autres atouts que celui de laver, et nous allons les passer en revue avec un peu plus de soin.

– Notons tout d’abord qu’il provient de la ville d’Alep, qui se trouve au nord-est de la Syrie. C’est là-bas qu’est né ce savon surgras, précurseur du savon de Marseille et utilisé et apprécié depuis des siècles pour ses qualités naturelles. Sa fabrication, inchangée depuis lors, est mise en œuvre artisanalement une fois l’an, dès la fin de la récolte des olives, et s’effectue comme suit :

Au premier stade, les ingrédients entrant dans sa composition sont l’huile d’olive de deuxième pression, l’eau et la soude. Ces composants sont mis à cuire dans des chaudrons en cuivre et subissent alors une transformation progressive en savon (et simultanément en glycérine), par un procédé classique de saponification.

Après la cuisson et des lavages successifs à l’eau, de l’huile de laurier est ajoutée. Viennent ensuite les étapes de refroidissement et de découpe manuelle des pains, qui sont mis à sécher neuf mois sous le soleil de Mésopotamie.

Ce savon, on ne peut plus naturel, est un bon régulateur des sécrétions des glandes sébacées. Il convient à tous les types de peau (particulièrement à celle délicate des bébés), pour le soin du corps, du visage, des cheveux. L’huile d’olive utilisée pour sa fabrication lave et nourrie la peau sans l’agresser ni la dessécher. Quant à l’essence de laurier, symbole de purification dans la tradition orientale, elle apporte son action antiseptique, sa note de parfum et son brin de fraîcheur.

Le savon d’Alep permet un très bon lavage du linge à la main, et pourra être utilisé avec succès comme détachant pour tous types de tâches, avant le lavage. Enfin, placé en copeaux dans vos armoires et tiroirs, il sera redoutable contre les mites.

JM