Le paprika doux fumé Aromandise

Initialement publié en juillet 2019

On associe mentalement le paprika à la cuisine espagnole : paëlla, chorizo… Les saveurs chaudes, suaves et fruitées qui en émanent sont celles du pimenton, un poivron doux qui, une fois fumé, adopte ce goût caractéristique.

Le fumage des aliments à très forte températeure est réputé nocif pour notre santé. Fort heureusement, il existe des méthodes de fumage à froid consistant à éloigner le produit du feu et à maîtriser la température de chauffe, qui offrent de belles alternatives.

C’est de cette manière que les pimentons sélectionnés par Aromandise sont transformés en paprika fumé. Récoltés à la main en septembre dans la région de Murcie en Espagne, les poivrons sont lavés, puis fumés à froid au bois de chêne. Séchés 24 heures durant, ils sont ensuite réduits en poudre à l’aide d’un moulin en pierre.

En cuisine traditionnelle, c’est en faisant revenir des lardons ou de la saucisse que l’on obtient le plus facilement possible une saveur “fumée” caractéristique. En version veggie, c’est forcément plus compliqué… sauf si l’on utilise du paprika fumé ! Cqfd.

J’en fais quoi ?

Une fois adopté, le paprika fumé pourrait bien colorer toutes vos assiettes… Rien ne vous en empêche  !

Tradi
– Je taille des pommes de terre, des patates douces ou encore des carottes en “frites“, je les nappe d’huile d’olive et d’un filet de jus de citron, puis je les parsème d’un peu de sel et de paprika fumé avant d’enfourner pour une trentaine de minutes à 180 °C.
– Je l’utilise dans les plats en sauce ou mijotés, comme les currys de légumes.
– Pour relever les sauces béchamel, les omelettes et les gratins de légumes.
– Avec la pomme de terre, à la folie, passionnément !

Original
– Dans une chantilly salée, pour accompagner des flans de légumes ou des toasts apéritifs.
– En petites touches délicates et colorées sur une tarte ou une mousse au chocolat végétale.