Dégustez la canne à sucre !

Initialement publié en mai 2004

canne-a-sucreBotanique

La canne à sucre appartient à la famille des graminées, comme le maïs, le blé ou le riz !
Elle est haute de 2 à 5 mètres, son diamètre variant de 3 à 6 centimètres. C’est une plante vivace, qui repousse d’elle-même après avoir été coupée. Elle n’en est pas moins exigeante : il lui faut impérativement chaleur et humidité, ce qui en fait la plante tropicale par excellence. Elle peut vivre jusqu’à onze ans, mais on l’arrache en moyenne au bout de 6 à 7 ans. On bouture alors pour obtenir de nouvelles pousses.

Histoire

Originaire de Nouvelle Guinée, la canne à sucre se répand rapidement en Océanie et en Asie du Sud-Est avant d’atteindre l’Inde et la Polynésie. Elle sera introduite en Méditerranée par les Perses, puis en Égypte, en Afrique du Nord et dans le sud de l’Espagne par les Arabes. Elle a par la suite façonné le visage de l’Amérique du Sud et des Caraïbes après la découverte du nouveau monde. Ne manquons pas de rappeler qu’elle est à l’origine d’une des pratiques les plus sombre de l’histoire de l’Humanité : c’est pour valoriser les investissements de colons blancs dans l’industrie sucrière que des millions d’Africains ont été déportés.

9-coupe-canne-christophe8x8La récolte

• En conventionnel, la productivité varie de 110 à 120 tonnes par hectare. La récolte non bio est effectuée mécaniquement après brûlage des champs, ce qui facilite la coupe de la canne. Une technique qui présente des inconvénients :

– La canne est ainsi exposée à la dispersion de ses saveurs et au parasitage : le temps de refroidissement après brûlage est de trois ou quatre jours, ce qui est très préjudiciable à sa qualité et la rend vulnérable aux infections.

– Le brûlage est une technique particulièrement polluante pour l’atmosphère.

• La productivité en bio est de 60 à 90 tonnes à l’hectare. La récolte est effectuée sur des cannes vertes, elles doivent donc être très rapidement acheminées vers la sucrerie pour éviter la perte en sucre par respiration et fermentation. Vu la rapidité de la manœuvre, la canne n’est pas exposée au parasitage. La récolte de canne bio est exclusivement manuelle, ceci permet de mieux protéger les plants qui sont souvent déracinés par la récolte mécanique.

Parents, papis, mamies, instituteurs ou professeurs, faîtes découvrir la canne à sucre aux enfants ! Ils comprendront d’autant mieux ce qu’est vraiment le sucre complet : le jus de cette canne, séché et mis en poudre. Rien d’autre !

Pour déguster la canne à sucre, il suffit de la couper entre les nœuds avec un opinel ou un couteau denté (adultes exclusivement !), de l’éplucher puis de la sectionner en quatre dans le sens de la longueur. En mastiquant l’un des petits bouts obtenus, on obtient un jus extrêmement savoureux. Il ne reste qu’à recracher les fibres résiduelles, la « bagasse ».

Tous les magasins Satoriz vendront de la canne à sucre durant les mois de mai et juin. Ne manquez pas cette occasion !

Canne-a-sucre

(Canne à sucre bio provenant du Cameroun).

JM