Onigiri au gomasio

Famille de recette : ,
Type de recette : ,

L’onigiri est une boulette de riz garnie, amie de tous les pique-niques et de tous les déjeuners sur le pouce nippons. Sa réalisation est simplissime et amusante ! Le riz japonais étant rare et cher dans nos contrées, je préfère privilégier un bon riz bio : le riz rond blanc Markal est parfait à cet égard, il « colle » juste comme il faut, un peu mais pas trop. Pour aromatiser les onigiri, les japonais utilisent souvent du vinaigre de riz. Mais rien n’empêche de le remplacer par de l’assaisonnement à l’umebosis (prune salée, sous la marque Celnat), qui donne au riz un goût acidulé et vraiment original. Pour parfaire le tout, j’ajoute un peu de gomasio, ce sel de sésame toasté et broyé qui relève si bien nombre de préparations. Là encore, on pourrait choisir un gomasio de tradition japonaise, mais celui de la marque Hervé est si bon qu’il serait dommage de s’en priver…

onigiri1 verre de riz à sushi – 1 verre et demi d’eau – 1 cuillère à soupe d’assaisonnement umebosis – 3 cuillères à soupe de gomasio – 1 feuille d’algue nori.

Verser l’eau et le riz dans une casserole et porter à frémissements. Cuire 10 minutes, jusqu’à ce que toute l’eau soit absorbée et le riz cuit. Laisser tiédir et ajouter l’assaisonnement umebosis. Remuer délicatement et ajouter le gomasio. Mouiller ses mains, et prélever une petite poignée de riz tiède. Travailler le riz au creux de la main, pour obtenir une boule bien ferme, et procéder de même avec le reste de riz. On peut aplatir les boules de riz et leur donner une forme légèrement triangulaire, comme les onigiri traditionnels. Garnir chaque boule de riz d’un petit morceau d’algue nori de forme rectangulaire et réserver. À consommer dans les 24 heures.

Recette extraite de Cuisiner les ingrédients japonais, Clea, éditions La Plage.