Cuisiner tomates et courgettes

Pléthoriques au jardin comme sur l’étal du magasin, tomates et courgettes sont constamment dans nos assiettes durant l’été. Au point que l’on peine parfois à se renouveler lorsqu’il s’agit de les accommoder…

Voici tout d’abord une astuce pour mieux les déguster : les tomates sont beaucoup plus digestes sans peau ni pépins. Bonne nouvelle, la peau part toute seule en tirant dessus à l’aide d’un couteau. Quant aux pépins, il suffit de couper les tomates dans une assiette creuse pour les laisser de côté. Côté courgettes, s’il est inutile de peler, il est en revanche conseillé d’évider la partie centrale, aqueuse et contenant des pépins tantôt ridicules, tantôt impressionnants. Cette astuce devrait vous permettre de réviser vos classiques (tarte à la tomate, petits farcis, gratin…) dans une version plus fine et qualitative.

Si la tomate est un fruit et la courgette un légume, c’est pourtant cette dernière qui se prête le mieux aux desserts : glaces, gâteaux… Elle passe si bien inaperçue que même les plus récalcitrants ne la remarqueront pas, promis  ! Enfin, pour varier les plaisirs, tentez des versions “détournées” des grands classiques avec les recettes qui suivent : tomates provençales avec “chapelure” aux graines oléagineuses, courgettes farcies au haché végétal, cake salé à base de houmous et même des patates dans le tian… De quoi faire leur fête à tomates et courgettes.