Cuisiner le seitan

seitan-moutardeFabriqué sur la base du gluten de blé, le seitan a un aspect et une texture qui prêtent aisément au titre de « viande végétale ».

«Seitan » mieux, car cela indique aux non-initiés combien il est facile à cuisiner : prenez une recette de viande, remplacez-la par du seitan, et vous obtiendrez un résultat très satisfaisant. Mais « seitan » pis, car il est presque dommage de se prêter à la comparaison. Les carnassiers seront déçus, car le seitan n’a pas la tendreté ni le goût de la viande. Et les végétariens savent qu’on peut l’étiqueter autrement, souligner son originalité, fêter sa richesse en protéines végétales et son faible apport calorique.

Mais l’important n’est pas ce que l’on en dit, plutôt ce que l’on en fait !

En l’occurrence, tout est permis (je n’ai pas encore testé la version dessert, mais je me demande ce qui m’en empêche, finalement !) :

– revisiter les classiques de la cuisine française, comme la blanquette, le bourguignon, le pot-au-feu, la sauce moutarde ou basquaise.

– s’en aller explorer les mets les plus emblématiques de la cuisine du monde : transformer le canard en seitan laqué, le faire sauter au wok, l’utiliser comme farce dans les nems, les tortillas ou les empanadas, et le parer des meilleures sauces de la world-food (maffé, satay, curry…).

– innover en essayant le seitan pané aux corn-flakes, les marinades pour barbecue, le seitan aux fruits secs… À retrouver dans Veggie, je sais cuisiner végétarien, paru aux éditions La Plage.

Clea

empanadas-seitan
Les recettes

Seitan façon maffé

Empanadas au seitan

Seitan façon basquaise

Toutes nos recettes de seitan