Cuisiner épices et aromates

Initialement publié en janvier 2020

Les épices et les aromates sont incontournables. Certaines plantes, gousses ou graines viennent de loin, d’autres poussent dans notre jardin ou le long de nos chemins. Apprendre à les identifier, à récupérer leurs graines ou à les semer peut prendre une vie entière… Il en va de même pour leur usage, tout autant affaire de cuisine que de thérapie et de créativité. Épices et aromates sont des plantes médicinales : digestives, réchauffantes, anti-inflammatoires ou encore régulatrices de la glycémie – entre mille autres vertus -, on les utilise autant pour réhausser la saveur des plats, qu’elles permettent de mieux conserver, que pour prendre soin de notre santé.

Pour ne pas vous perdre dans l’utilisation des épices et des aromates, vous pouvez suivre ces quelques règles très simples :

– Achetez-les en petites quantités et utilisez-les rapidement. Six mois après l’ouverture du flacon, herbes et épices auront perdu beaucoup de leur parfum.
– Choisissez des épices entières, qui conservent mieux leur goût et leurs vertus. Vous pourrez les faire revenir telles quelles dans de la matière grasse (voir recette du kitchari) ou bien les moudre en fonction de vos besoins.
– Les épices et les aromates nous aident à consommer des préparations que nous pourrions trouver bien fades en version nature. Ayez en tête ces quelques associations qui fonctionnent à tous les coups, avec les plus incontournables d’entre eux :

  • cumin + courgette, fromage
  • cannelle + pomme, porridge
  • basilic + tomate, oléagineux
  • curcuma + fenouil, lait
  • vanille + poire, riz
  • ail + salade, huile d’olive
  • ciboulette + pomme de terre, œuf
  • gingembre + citron, miso
  • menthe + concombre, yaourt
  • muscade + chou-fleur, chocolat
  • thym, romarin + aubergine, pain