Bouillie d’avoine sans cuisson

Type de recette :

overnight-oatsLa “recette” n’en est pas une : il s’agit de faire gonfler les flocons à froid, toute la nuit, afin d’obtenir le matin un mélange crémeux et délicieusement régressif, à personnaliser en fonction de l’envie du jour. Point de cuisson nécessaire dans cette version qui demande juste un poil d’organisation…

La base, la veille : 30 à 40 grammes de petits flocons d’avoine, que je mélange avec 250 grammes de yaourt de soja (maison, à la vanille – mais n’importe quel yaourt convient). J’ajoute souvent 1 bonne cuillerée à soupe de graines de chia, et j’assouplis un peu le tout avec du lait d’amande ou de soja vanillé. Et hop, au frigo pour la nuit.

Le matin : je mélange, je rajoute un peu de lait si besoin puis je customise en fonction de l’envie du jour. Généralement, il faut au moins une belle cuillerée de purée d’oléagineux… Les becs sucrés ajouteront un filet de miel, des fruits secs ou des pépites de chocolat !

Variations sur cette base :

+ 2 c. à café rases de poudre de thé matcha et une généreuse cuillerée à café de purée d’amande blanche… Ça, c’est pour la nippon touch.

+ 1 c. à café plus que belle de purée de noisettes toastées ou de graines de courge, une pincée de cannelle, des lamelles de pommes ou de figues fraîches. Voilà pour la version automne…

+ 1 c. à café bien bombée de purée de sésame noir et 2 c. à soupe de noix de coco râpée… Ni vraiment Japonais ni complètement tropical, c’est Hawaï au petit-déjeuner !

+ un bon coulis de mangue (fraîchement mixée), des copeaux de chocolat, quelques rochers de granola… C’est la version gourmande du dimanche.